Nouvelle édition du roman «Der letzte Sander der Oberriederi» de Catherine Bürcher-Cathrein

Trois petits-enfants de cette femme extraordinaire ont réédité ce roman paru en 1927 et épuisé dans les années 1970 tout en l’enrichissant de textes jamais publiés jusqu’ici ainsi que d’une brève biographie.

La Valaisanne Catherine Bürcher-Cathrein (1875-1962) était hôtelière à Riederalp, auteure et femme de son temps engagée dans diverses associations féminines; elle était mariée et avait trois enfants.

 

 

«Politiken der Arbeit: Perspektiven der Frauenbewegung um 1900» de Simona Isler

«Arbeit am Beruf: Feminismus und Berufsberatung im 20. Jahrhundert» de Céline Angehrn

Deux dissertations sur le féminisme et le travail sont désormais parues sous forme de livre.

L'œuvre de Simona Isler traite de la politisation du travail au sein du mouvement des femmes dans les années 1900 tandis que la publication de Céline Angehrn décrit le conseil professionnel à l’intention des jeunes filles et des femmes au cours du XXe siècle.

 

 

Association «créatrices.ch» - Frauen gestalten die Schweiz

Série de manifestations «60 Jahre SAFFA – Frauen bewegen und gestalten»(60 ans de la SAFFA: mouvement et façonnage par les femmes)

À travers différents évènements qui se sont déroulés en 2018, l’association «créatrices.ch» entendait rendre visible les performances des femmes.

 

 

«Tracce di donne – Biografie femminili ticinesi del XIX e XX secolo»

Dans le cadre d’un projet sur plusieurs années de l’Association Archives réunies des femmes du Tessin (AARDT), des biographies de femmes du XIXe et du XXe siècle voient le jour. Une nouvelle phase est principalement consacrée aux femmes qui se sont engagées pour leur droit de vote et qui faisaient activement de la politique.

 

 

Projet de film «Königinnen» de Moira et Ona Pinkus et Helen Pinkus-Rymann

«Que ferais-tu si tu étais reine?» C’est à cette question que près de quarante Zurichoises répondent dans ce film, qui se veut un plaidoyer d’impulsion pour la prise de pouvoir.

 

 

2019 – Commémoration de deux événements historiques

L’Association suisse pour les droits de la femme (ADF) de Neuchâtel organise en 2019 une série de manifestations à l’occasion de deux évènements importants dans l’histoire des femmes neuchâteloises: le 60e anniversaire de leur droit de vote et d’éligibilité ainsi les 100 ans de la première votation suisse concernant le droit de vote des femmes.

 

 

«Sozialer Konsum statt Klassenkampf. Die Soziale Käuferliga in der Schweiz (1906-1945)»

Dissertation d’Anina Eigenmann. Cette organisation voulait montrer aux consommatrices et aux consommateurs à quel point leur comportement d’achat se répercutait sur les conditions de travail des personnes qui fabriquent les produits qu’ils achètent. La Soziale Käuferliga (littéralement «ligue des acheteurs sociaux») dans laquelle la plupart des personnes qui s’engagent sont des femmes travaillait souvent avec des organisations du mouvement civil des femmes et elle s’engageait pour les droits des employées.

 

 

 «Emilie Lieberherr - Pionierin der Schweizer Frauenpolitik» de Trudi von Fellenberg-Bitzi

Première biographie d’Emilie Lieberherr, qui a aussi été la première conseillère municipale de Zurich et la première conseillère aux États de Suisse. Elle s’est rapidement fait connaître avec la manifestation de 1969 «Marsch auf Bern» et ses discours grandioses. Durant toute sa carrière politique, Emilie Lieberherr a lutté avec succès en faveur de la politique relative à la situation des femmes, de la politique de la vieillesse et de la politique antidrogue.

 

 

«De la révolution féministe à la Constitution - Mouvements des femmes et égalité des sexes en Suisse (1975-1995)» de Sarah Kiani

Une analyse du lien entre le mouvement des femmes et les mesures de droit constitutionnel en matière d’égalité des sexes, l’accent reposant sur la décennie de 1980 à 1990.

 

 

«READY OR NOT» – premier festival de rap féminin de Suisse 

Cet évènement prévu en avril devra être le premier de toute une série de festivals en salle durant lesquels seuls des rappeuses se produisent sur scène. Ainsi, les femmes ont à leur disposition une plateforme pour montrer leur talent au public et convaincre la scène du hip-hop.